Arianespace annonce 12 nouveaux satellites pour Galileo

Déployés à partir de 2015, ils permettront au futur système de navigation européen de se lancer commercialement en 2018.

Arianespace vient de signer en Guyane un contrat avec l'Agence spatiale européenne (ESA), qui permettra de mettre sur orbite douze nouveaux satellites Galileo à partir de 2015 avec trois lanceurs Ariane 5. De quoi accélérer la mise en service de Galileo, système de navigation grâce auquel l'Europe entend concurrencer le GPS, système militaire américain.

Quatre satellites test ont déjà été déployés, qui seront très bientôt rejoints par deux satellites opérationnels. S'y ajouteront ensuite six à huit satellites par an, jusqu'à atteindre un total de 30 satellites. Le réseau au sol sera installé en parallèle. Galileo, qui pourra alors rivaliser en précision avec le GPS, devrait devrait être lancé commercialement en 2018. Entièrement financé par la Commission européenne, le coût de ce programme dont l'ESA assure la mise en oeuvre dépasse 5 milliards d'euros.

ARIANESPACE