SFR : le CCE s'oppose à l'externalisation des centres d'appels

Le comité central d'entreprise de SFR a voté samedi 21 juillet contre le projet de transfert des trois centres d'appels de l'opérateur mobile, qui doit être effectif au 1er août. Même s'il est négatif, l'avis du CCE reste purement consultatif, et ne remet pas en question la procédure d'externalisation de ces centres, qui emploient 1.900 salariés. Les élus du CCE réclament une durée d'ouverture du plan de départs volontaires pendant 13 mois, une revalorisation significative des mesures financières prévues pour la formation, une priorité de recrutement chez SFR pendant la durée du plan ainsi qu'une "revalorisation de la prime d'activité".

SFR / Externalisation