Vers un rapprochement de SFR et Numericable ?

Une nouvelle rumeur prête à Vivendi, qui cherche à se défaire de SFR, l'intention de rapprocher sa filiale de Numericable.

Vivendi, propriétaire de SFR, et le fonds d'investissement Carlyle, qui détient 33% de Numericable, réfléchiraient à rapprocher les deux entités, a révélé "PC Inpact". Selon le site d'information, Vivendi avait déjà essayé de racheter Numericable pour 3 milliards d'euros : l'offre avait été refusée par les actionnaires du câblo-opérateur, mais avait débouché sur l'idée d'un rapprochement ou d'une fusion. Numericable bénéficierait alors de la puissance de la marque SFR et de son parc de 16 millions de clients mobiles et 5 millions de clients Internet fixe, quand SFR y gagnerait les investissements et les 500 000 abonnés en très haut débit de Numericable.

Le câblo-opérateur est valorisé un peu plus de 3 milliards d'euros mais supporte une dette approchant 2,9 milliards, tandis que SFR pèserait 12 à 15 milliards. Les propriétaires de Numericable pourraient donc verser entre 4 et 8 milliards d'euros à Vivendi, qui descendrait à 49% du nouvel ensemble. Selon "Le Figaro", Vivendi aurait confié ce dossier à BNP Paribas et Goldman Sachs, Numericable à Morgan Stanley et JPMorgan.

Vivendi n'a pas commenté ces rumeurs, mais prêterait à la multiplication de ces fuites l'intention "soit de faire capoter l'opération, soit d'aboutir à un deal plus avantageux", rapporte "La Tribune". Vivendi, qui a déjà mis en vente l'opérateur brésilien GVT ainsi que les 53% qu'il détient dans l'opérateur historique marocain Maroc Télécom, cherche en effet à se défaire de SFR. Le groupe aurait déjà reçu plusieurs manifestations d'intérêt préliminaires, notamment de Vodafone, l'ancien actionnaire de SFR (lire l'article Vodafone parmi les possibles acquéreurs de SFR, du 08/10/2012).

Haut débit / SFR