"Nous travaillons sur d'autres ventes privées avec Promovacances"

Le président fondateur de Vente-Privee.com revient sur le succès de sa première vente événementielle de séjours touristiques. Il évoque sa volonté de développer ses offres dans ce secteur.

Pourquoi vous lancer dans la vente privée de voyages seulement aujourd'hui ?
Tout simplement parce que nous n'étions pas encore prêts à le faire. C'est vrai que beaucoup de nos concurrents en ont fait. Mais ce qui nous importe, c'est la transparence. Et cela veut dire être certain que le client recevra bien le produit qu'il a acheté et que ce produit est bien vendu à un prix moins cher qu'ailleurs. Or, c'est quelque chose de compliqué à réaliser dans le tourisme, notamment parce que les prix varient tout le temps et que sur un séjour, on peut trouver des billets moins cher 6 mois avant ou en dernière minute. Bref, jusque-là, nous n'arrivions pas à calibrer une offre satisfaisante. Une autre difficulté est que nous n'avons pas d'agrément pour vendre des voyages.

 

Comment avez-vous résolu ces difficultés ?
J'ai rencontré il y a 6 mois Alain de Mandonca, le directeur général de Karavel-Promovacances. Et nous avons réfléchi à une manière de travailler ensemble. Cette entreprise est un gage de qualité, ils ont quand même fait voyager 600.000 personnes en 2007. Pour nous permettre de proposer des séjours à des prix inférieurs à ce que l'on peut trouver sur le Web, ils ont bâti une offre spéciale pour l'opération en jouant sur le yield management des hôtels et des compagnies aériennes. J'évalue ces séjours 20 à 25 % moins chers que leur prix normal. Ensuite, Vente-Privee.com a géré la vente en termes marketing en réalisant sa promotion, et les réservations se sont faites sur le site de Promovacances, qui en temps que tour operator, dispose lui d'un agrément pour procéder à des transactions de ce type. Le résultat nous a largement satisfait car nous avons accueilli 900.000 visiteurs, dont 600.000 le premier jour alors qu'une vente classique génère en moyenne 400.000 visites les premiers jours. La baisse du pouvoir d'achat des Français et leur goût pour les destinations lointaines a joué en notre faveur.

 

Allez-vous proposer de nouvelles offres de voyages avec d'autres partenaires, voire créer un site dédié à la vente privée dans ce secteur ?
Non, ma stratégie n'est pas de faire des sites spécifiques. Moi, ce que j'aime sur Vente-Privee.com, c'est la diversité des offres. C'est ce mixe d'offres qui fait la convivialité du site. Mais oui, nous allons continuer dans ce secteur, d'ailleurs nous travaillons déjà avec les équipes de Karavel-Promovacances à de prochaines offres, et avec eux seulement. Car même si aucun accord d'exclusivité ne nous lie, nous savons qu'ils nous fournirons les garanties nécessaires pour ne pas décevoir nos clients. Et pour nous développer dans ce secteur, nos équipes commerciales travaillent en ce moment à une offre sur les clubs et villages vacances. Vente-Privee.com pourrait aider ces professionnels à améliorer leur taux de remplissage.

Promovacances / MOV