L'ajout des arômes et colorants se fait après la bonne texture obtenue

La particularité du Noisettor est qu'il n'a pas d'additif mais c'est après une dernière cuisson à 146°C que l'on ajoute si besoin les arômes et les colorants au mélange, ce qui va donner à chaque recette son goût particulier. Entre chaque nouvelle recette, les machines doivent être entièrement nettoyées : l'usine ne peut donc produire plus de quatre recettes différentes par jour (à raison d'une recette par ligne de production) car le nettoyage se fait en fin de journée.
©  Cécile Debise/JDN