Des arbres sans lignine pour fabriquer du papier sans polluer

une modification génétique des peupliers pourrait faciliter la fabrication de
Une modification génétique des peupliers pourrait faciliter la fabrication de pâte à papier. © PHOTOERICK - Fotolia.com

La lignine est l'un des principaux composants du bois, mais c'est aussi un des principaux casse-têtes des producteurs de papier. Elle confère à l'arbre sa rigidité, son imperméabilité et sa résistance à la décomposition, mais empêche l'extraction de la cellulose, utilisée pour la pâte à papier. Il faut pour cela avoir recours à des produits chimiques couteux et polluants.

L'Institut de recherche agronomique (Inra) mène depuis plusieurs années des expériences pour réduire la teneur en lignine sur des peupliers grâce à une modification génétique. Les essais en champ ont pourtant dû être stoppés en 2013 après six ans d'études en raison du non renouvellement de son autorisation. L'Inra croit néanmoins toujours à l'intérêt de sa recherche pour l'industrie papetière et espère faire évoluer les mentalités.