21e ex aequo : Ernst-August de Hanovre, 34 500 euros

Comme la plupart des membres de la famille princière de Monaco, Ernst-August de Hanovre, le mari de Caroline, a lui aussi été victime d'atteintes à son droit à l'image et à sa vie privée l'année dernière. Le tribunal de Nanterre a estimé dans trois affaires distinctes qu'il avait droit à réparation.

Notons qu'il a récupéré dans une seule affaire 25 000 euros de dommages, versés par Point de Vue. Ce magazine spécialiste des têtes couronnées publiait un large dossier sur une rupture supposée avec son épouse. Un point de vue modérément apprécié par le tribunal de Nanterre qui a eu la main bien plus lourde que pour Paris Match (8 000 euros) qui s'était lui aussi interrogé sur la solidité de cette relation.