Montpellier : de 3% de baisse à 3% de hausse des prix

En février 2016, on dénombre un acheteur pour un vendeur à Montpellier. © elophotos - Fotoliacom
A Montpellier, on recense autant d'acheteurs immobiliers que de vendeurs en ce début d'année. Les propriétaires désireux de céder leur bien n'ont donc pas les moyens de faire jouer la concurrence entre les acquéreurs et de faire ainsi monter les prix dans les six mois qui viennent. En revanche, ce niveau de tension immobilière est suffisant pour assurer un relatif maintien des tarifs d'ici août 2016. Ceux-ci devraient donc varier entre -3% et +3%.
  • Prix au 1er février 2016 : 2 659 €
  • Estimation au 1er août 2016 : entre 2 579 et 2 739 €