Pendant ce temps-là, en Europe, le prix de la pierre dégonfle

source : confidencial imobiliário.
Source : Confidencial Imobiliário. © JDN

Au 2e trimestre 2013, le prix des logements a baissé de 2,2% dans la zone euro sur un an. Mais ce recul est loin d'être homogène. En Belgique, l'indice a même augmenté de 52% depuis 2005, date à partir de laquelle les intérêts d'emprunt ont pu être déduits du revenu imposable.

En Suède, l'indice repart à la hausse depuis début 2012 (+3%), après une accalmie de quelques mois. Les autorités locales, qui ont déjà plafonné les prêts à 85% de la valeur du bien acheté, s'apprêtent à demander davantage de prudence aux banques en matière de prêts immobiliers. En France, la baisse du prix de la pierre, amorcée fin 2011, se limite à 2,7%. Rien à voir avec l'Espagne, où il s'est effondré de 30% depuis début 2008.