1933 : l'escroc Stavisky a des complicités dans le monde politique

Une vue de Bayonne. © Catherine Schroeder

C'est l'une des affaires politico-financière qui a le plus marqué les années 1930 en France. En dépit de son passé trouble et d'un passage à la prison de la Santé, Alexandre Stavisky avait de puissants appuis dans le monde politique de l'époque.

C'est certainement ce qui lui a permis de monter son escroquerie. Ce financier douteux réussit à détourner plus de 200 millions de francs au détriment du Crédit municipal de Bayonne. Avec la complicité du député-maire de la ville, il émet des bons gagés sur des dépôts inexistants.

L'affaire éclate le 29 décembre 1933. Le 8 janvier 1934, le riche Alexandre Stavisky se suicide à l'arrivé de la police. Mais le scandale est tel que le gouvernement est contraint de démissionner deux jours plus tard.