Kyyple valorise les surplus de béton

Les particuliers ne représentent que 5 à 6 % des volumes de béton frais vendus en France, mais en valeur, c'est bien supérieur. © photlook - Fotolia.com

Sur les gros chantiers de construction, 8% du béton frais commandé serait inutilisé... C'est cette statistique qui a créé un déclic dans la tête des fondateurs de Kyyple. Leur idée ? Proposer aux particuliers et aux professionnels à la tête de plus petits chantiers de racheter le surplus de béton frais de ces gros chantiers. Car comme les refus de chantiers sont déjà payés par les donneurs d'ordre, ils peuvent être encore facturés en deuxième main. Mais il faut faire vite car le béton à très peu d'espérance de vie, quelques heures à peine.

Les fondateurs de Kyyple ont donc mis en place une plateforme où particuliers, associations et petits entrepreneurs indiquent leurs besoins. Et les camions toupies qui repartent avec quelques mètres cubes de béton frais peuvent les livrer.

 Date de création : janvier 2010

 Secteur : BTP

 Le site de Kypple