Pour Engie, l'année du nouveau cap

Isabelle Kocher, qui devrait prendre la tête d'Engie en 2016, deviendrait la première femme à diriger un groupe du Cac 40. © Engie
Si le nom Engie, ex GDF Suez, n'est pas encore très connu du grand public, ce dernier aura l'occasion de s'habituer car il en entendra beaucoup parler en 2016. Le groupe devrait placer à sa tête Isabelle Kocher, l'actuelle directrice générale déléguée, qui deviendrait alors la première femme dirigeante d'une entreprise du Cac 40. Au plan stratégique, Engie entend bien profiter de la fin des tarifs réglementés du gaz et de l'électricité en France, effective depuis le 1er janvier pour les professionnels. Ayant annoncé la fin de tous ses investissements dans le charbon, le groupe va sans doute multiplier ses acquisitions dans les énergies renouvelables, à l'instar du rachat de SolaireDirect en 2015.