La dermocosmétique

La dermocosmétique, un marché entre le médical et la beauté. © shefkate - Fotolia.com
La France est le pays d'Europe qui compte le plus de dermatologistes, qui prescrivent pour 1,7 million de produits par an, révèle L'Oréal. Une opportunité pour profiter d'un marché qui a plus que doublé ces 15 dernières années. Plusieurs facteurs contribuent à cet essor : un nombre croissant de seniors qui veulent "rester jeunes", le stress, la pollution et les UV qui, selon les fabricants, altèrent la peau. Malgré la domination des géants de la cosmétique, de petits acteurs peuvent s'imposer sur des niches. In'oya commercialise par exemple des produits pour peaux noires et mates, Erborian s'inspire de l'herboristerie coréenne, Polaar des plantes arctiques et Pomarium fabrique uniquement ses produits à base de pomme. Attention : pour se positionner sur le haut de gamme, les investissements en recherche peuvent être très importants.