L'analyse alimentaire

Identification d'OGM, détection de fraudes ou de bactéries pathogènes : le contexte est particulièrement porteur pour les laboratoires d'analyses alimentaires. © Africa Studio - Fotolia.com

Crises sanitaires, allergies alimentaires, labels de qualité ou craintes sur les OGM... Les consommateurs sont de plus en plus méfiants sur ce qu'ils mettent dans leur assiette. Ajoutez à cela une flambée du nombre de lancements de nouveaux produits et un durcissement de la réglementation et vous comprenez pourquoi les laboratoires spécialisés dans les analyses alimentaires se frottent les mains.

"Depuis la crise de la viande de cheval début 2013, les demandes d'analyses d'identification d'espèces ont été multipliées par deux", nous confiait en avril 2014 Delphine Charil, chef de projet marketing chez Eurofins, un des leaders mondiaux du secteur. Le marché mondial de l'analyse alimentaire devrait peser 4,63 milliards de dollars en 2018, soit une croissance de 34% en cinq ansselon IndustryARC.