Ces Français qui dirigent des entreprises étrangères

le cercle des français à la tête d'entreprises étrangères s'agrandit.
Le cercle des Français à la tête d'entreprises étrangères s'agrandit. © JDN

Hubert Joly pour les magasins Best Buy, Pierre Nanterme pour l'assureur Accenture, ou encore Didier Fleury pour les hypermarchés Real. Autant de noms qui sont venus s'ajouter à la liste des Frenchy aux commandes d'entreprises étrangères.

La plupart d'entre eux n'en sont pas à leur premier poste à la tête de sociétés, multinationales pour certaines. Beaucoup sont des quinquagénaires et tous, ou presque, ont fréquenté les établissements les plus prestigieux du système français, parmi lesquels l'école des Mines de Paris, Sciences Po ou encore l'Insead. Certains dirigent la boîte dans laquelle ils ont fait leurs débuts. D'autres, au contraire, ont été parachutés à la direction de sociétés qui ne faisaient pas partie de leur secteur d'activités.

Découvrez les parcours éclectiques de ces Français qui ont pris les rênes d'entreprises étrangères.