La baisse de la natalité va faire chuter les prix

sur le long terme, la courbe de l'inflation est corrélée à celle de la
Sur le long terme, la courbe de l'inflation est corrélée à celle de la croissance démographique. © JDN

Plusieurs études économiques montrent une étroite corrélation entre croissance démographique et inflation : lorsque la population augmente rapidement, la hausse de la demande précède celle de l'offre, ce qui entraîne des prix plus élevés.

Lors du baby boom entre 1945 et 1975, l'inflation en France atteignait par exemple 6,5% par an en moyenne. Or, la croissance annuelle de la population mondiale, qui dépassait les 2% dans les années 1970, devrait chuter à 0,4% d'ici 2050, prévoit l'ONU. Pour l'économiste Richard Hockenson, nous entrons donc dans une période de très faible inflation, et ce quels que soient les efforts des banques centrales pour accroître la masse monétaire.