Les revenus d'un interprète-traducteur ont augmenté de 3,5% depuis 2002

Qu'ils effectuent des missions de traduction littéraires, de modes d'emplois ou bien auprès des tribunaux, le millier de traducteurs français travaillent pour la plupart comme indépendants sous le régime des professions libérales. En 2007, ils ont en moyenne gagné 25 000 euros nets par an, soit 1 000 euros de plus que l'année précédente. Une hausse tout juste supérieure à l'inflation et qui ne compense pas la faiblesse des revenus de la profession.