Le Parti radical de gauche est dépendant de l'aide publique

70% des recettes du parti radical de gauche proviennent de l'aide publique.
70% des recettes du Parti radical de gauche proviennent de l'aide publique. © PRG

Le Parti radical de gauche ne peut pas vraiment prétendre à l'indépendance financière. C'est une association liées au Parti socialiste qui lui reverse une aide publique. En 2006, cette aide s'élevait à 1,3 million d'euros, soit 70% des ses recettes totales. Les cotisations, pourtant deuxième poste de revenus, sont réduites à peau de chagrin (162 377 euros). Les élus aussi sont mis à contribution à hauteur de 100 901 euros, mais moins que les donateurs (136 074 euros). Et si le succès d'un parti se mesure au montant de l'aide publique, force est de constater que l'influence du PRG diminue. En 2008, il recevra à peine 1,1 million d'euros.