Tata n'a pas l'intention de s'arrêter là

l'actuel pdg ratan tata.
L'actuel PDG Ratan Tata. © Tata Group

Tata Group s'arrêtera-t-il un jour ? Déjà présent sur 17 secteurs d'activité, le groupe pourrait s'estimer rassasié. Il n'en n'est rien. La stratégie de diversification reste à l'honneur au sein des filiales. Exemple avec la branche automobile : après avoir investi le luxe avec Jaguar et le low cost avec la Nano, Tata s'oriente vers l'automobile propre. Tata vient d'acquérir pour 20 millions d'euros la technologie du moteur air comprimé du français MDI. Dans l'hôtellerie, c'est sur le groupe Orient-Express que Tata a jeté son dévolu, même si le rachat est pour l'instant bloqué.