La Commission européenne encore dubitative sur les pays candidats à l'adhésion

Bruxelles s'est montrée plutôt critique dans son rapport annuel sur les progrès réalisés par les pays candidats à l'adhésion à l'Union européenne. Saluant l'accession d'Abdullah Gul à la présidence de la Turquie malgré l'opposition de l'armée, la Commission a néanmoins appelé Ankara à approfondir ses réformes en termes de démocratie et de respect des libertés fondamentales. La Croatie, autre candidat officiel à l'adhésion, reçoit un accueil plus positif mais voit la date de son entrée dans l'UE repoussée après 2010. En cause : la corruption et les droits des minorités. C'est également ce qui est reproché à la Macédoine, troisième candidat officiel, avec lequel les négociations formelles ne devraient pas commencer avant 2009.

Autour du même sujet