Georges et Michel Pébereau

chez les pébereau, c'est georges, l'aîné, qui a tracé le premier son sillon dans
Chez les Pébereau, c'est Georges, l'aîné, qui a tracé le premier son sillon dans le monde des affaires. © Photomontage JDN / Christemo / Phuong Nguyen / pixel974 / Fotolia.com

Dans la famille Pébereau, ce n'est pas Michel, le très puissant président de BNP-Paribas, qui s'est distingué le premier dans le monde des affaires, mais son grand frère de 79 ans, Georges. Ce polytechnicien a dirigé Alcatel de 1982 à 1986.

Son benjamin, Michel, 68 ans, s'est donc fait une place dans le gotha du capitalisme un peu plus tard. Énarque, il s'est formé à l'école des cabinets ministériels avant d'être nommé directeur général du Crédit commercial de France (CCF) en 1982. C'est autour de cette banque que cet amateur de science-fiction a bâti le groupe BNP-Paribas.