Débitants de tabacs-journaux-jeux : +6,1 % de chiffre d'affaires en 2011

les buralistes bénéficient des bons résultats du marché de la loterie.
Les buralistes bénéficient des bons résultats du marché de la loterie. © Alain Roy

Les buralistes débitants de presse et jeux voient leur chiffre d'affaires augmenter de 6,1% en 2011. C'est 4,2 points de plus que la moyenne nationale, tous secteurs confondus. En 2010, la progression de leur activité se limitait à 3,8%.

Ces professionnels sont donc peu affectés par la baisse des ventes de tabac qui reculent de 0,7% en 2011, selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). En cause : une diminution des ventes de cigarettes de 1,3% en 2011, provoquée par les hausses successives du prix du tabac qui incitent les consommateurs à se tourner vers les achats transfrontaliers. Les buralistes résistent grâce au marché des jeux de loterie : en 2011, le chiffre d'affaires de la Française des Jeux (FDJ) augmente de 8,5% alors que les bureaux de tabac-presse représentent 96,7% des réseaux de distribution de la FDJ.