Textile technique pour implants médicaux

un implant chirurgical semi-résorbable.
Un implant chirurgical semi-résorbable. © Cousins Biotech

C'est complètement par hasard que l'entreprise Cousins Frères, à l'origine spécialisée dans le fil à coudre ou les lacets, s'est tournée vers le textile médical technique. "Un jour, un client nous a demandé le prix d'une petite quantité de tresses très spéciales pour servir de ligaments croisés antérieurs pour le genou. J'ai ajouté un zéro au devis et, surprise, beaucoup d'autres commandes ont suivi !" raconte son dirigeant François Cousin.

Sa filiale Cousins Biotech, dans le Nord, est aujourd'hui leader européen des prothèses et implants chirurgicaux à base de textiles techniques. Elle a par exemple développé un patch qui devient adhésif une fois introduit dans le corps humain, évitant ainsi les agrafes ou les fils de suture. Cette niche nécessite toutefois un gros effort d'innovation : le pôle recherche et développement de l'entreprise représente près de 12% des effectifs (90 au total) et engloutit 10% du chifffre d'affaires (plus de 12 millions d'euros en 2011).