Sophie de Menthon, la revenante

sophie de menthon tente d'incarner une alternative aux mouvements patronaux
Sophie de Menthon tente d'incarner une alternative aux mouvements patronaux traditionnels. © Ethic

Sophie de Menthon, la présidente du mouvement patronal Ethic (Entreprises de taille humaine, indépendantes et de croissance), retrouve son siège au CESE. En effet, Sophie de Menthon a déjà été conseiller économique et social, de 1998 à 2002. Choisie en raison de son expérience dans le domaine économique, elle présente, il est vrai, un CV solide en la matière. Fondatrice dans les années 70 d'une entreprise de télémarketing, vendue depuis à Teleperformance, elle dirige aujourd'hui son propre cabinet de conseils.

Mais Sophie de Menthon doit surtout sa notoriété pour ses participations à des émissions de radio (Les grandes gueules, Good Morning Business...). En 2010, elle a tenté de briguer la présidence du Medef, avant de se raviser. Son profil est aussi très politique : elle est une ancienne déléguée de Démocratie Libérale, le parti d'Alain Madelin. Cette colonelle de réserve de la gendarmerie nationale, à l'origine de la manifestation "J'aime ma boite", tente aussi d'incarner une alternative aux mouvements patronaux traditionnels.