Le coeur artificiel et intelligent

le coeur artificiel de carmat est conçu pour s'autoréguler.
Le coeur artificiel de Carmat est conçu pour s'autoréguler. © Carmat

Le 20 décembre 2013, la biotech française Carmat a annoncé en grande pompe la première implantation mondiale d'un cœur artificiel bioprothétique (contenant des tissus biologiques) et autorégulé (s'adaptant automatiquement aux besoins du patient).

Le patient n'a survécu que 74 jours mais une deuxième implantation a déjà eu lieu. "L'insuffisance cardiaque est la première cause de mortalité dans le monde", rappelle Carmat, qui précise que 20 millions de patients sont concernés par cette maladie en Europe et aux Etats-Unis. Son concurrent américain, Syncardia, se targue lui d'avoir déjà greffé 1 413 cœurs artificiels mais leur pompe n'est pas implantée dans le corps du patient.