L'open data, source inépuisable d'innovations à Londres

Le London DataStore reçoit plus de 45 000 visites par mois. © Capture d'écran London DataStore
Plus de 460 applications de mobilité. C'est ce qu'a fait naître l'open data à Londres selon le premier rapport d'étape du programme de ville intelligente Smart London publié en mars 2016. Lancé en 2014, le DataStore, portail où sont rendues disponibles la plupart des données récoltées par les capteurs installés dans Londres, a permis à des start-up comme Citymapper, qui propose des itinéraires multimodaux grâce aux données des transports publics, de s'y développer.
Le portail en ligne reçoit plus de 45 000 visites par mois et vise désormais l'international via l'intégration de données issues d'autres grandes villes du monde. Smart London met aussi son expérience au service du programme d'innovation de la Commission européenne pour aider les autres pays de l'Union à passer à l'open data.