Stéphane Chauffriat (DG, iMusic-School) Nos professeurs de musique sont des pointures

Le site iMusic-School vous propose plus de 6000 vidéos pour apprendre ou se perfectionner sur votre instrument préféré. Présentation du site et de ses services par l'un de ses responsables.

Le site iMusic-School propose des cours de musique en vidéo sur Internet. L'internaute s'abonne aux contenus vidéos d'un professeur renommé et choisi librement (en un clic) de se désabonner lorsqu'il le souhaite. Le contenu proposé est aujourd'hui très centré sur la guitare, mais des cours de DJ, de piano, d'harmonica et de cuivres sont déjà annoncés ou vont être enrichis. Interview de Stéphane Chauffriat, Directeur général du site.

JDN Solutions. Comment est née l'idée du site iMusic-School ?
Stéphane Chauffriat.
D'une rencontre entre l'artiste Paul Cesari et Roland Pepe, le responsable technique et co-fondateur du site. Ils ont voulu créer un outil idéal pour apprendre la musique sur Internet en proposant de vrais programmes pédagogiques. L'idée consistait donc à prendre des gens qui sont des pointures dans leur domaine et qui possède un style musical, et de les faire travailler sur du contenu pédagogique.

all artistes hd
Les artistes professeurs. © iMusic-School

Parmi vos professeurs, on trouve des noms comme Jean Félix Lalanne, Paul Cesari, Romane, Michael Jones. Les artistes sont-ils de bons professeurs ?
Déjà ceux qui ont envie de participer sont ceux qui ont envie de transmettre leur savoir. Ensuite on travaille beaucoup avec eux en amont en préparant les programmes pour qu'ils rentrent dans le cadre souhaité. Enfin on s'adapte à l'artiste. Avec certains, on est plutôt dans du contenu spécifique avancé, par exemple avec Sanseverino, l'artiste montre ses morceaux et explique sa façon de jouer, ses trucs sur scène, ses réglages...

Comment se passe aujourd'hui un cours sur votre site ?
Le format choisi est un cours filmé chez nous avec à coté de la vidéo des outils à disposition de l'élève. Par exemple, on donne des schémas d'explication, des playbacks sur lesquels on peut jouer et pratiquer ce que vient de montrer un professeur. Notre philosophie, c'est que lorsque l'on fait un cours de guitare d'une heure avec un professeur, on ne dispose que 15 minutes environ de matière utile, le reste étant de la pratique. Nos vidéos sont donc sur des formats courts pour retenir l'attention. A l'élève de pratiquer autant qu'il le souhaite ensuite.

On propose entre 3 et 6 séances par cours, et chaque séquence vidéo dure entre 1 et 5 minutes selon le contenu. Lorsque nous enregistrons avec l'artiste, on a donc systématiquement en tête de montrer telle ou telle astuce pour jouer. Idéalement, un élève n'aura donc à travailler que 10 à 15 minutes tous les jours pour avancer de manière efficace.

interface hd
Exemple d'interface. © iMusic-School

Jusqu'où peut-on aller dans l'apprentissage de la musique avec votre site Web ?
L'élève a un accès illimité au contenu de son professeur. Il peut donc pratiquer autant qu'il le souhaite, au rythme qu'il veut. On va du programme pour débutant jusqu'à un niveau assez élevé que les amateurs lambda ne suivront probablement pas. Par exemple, sur nos cours de jazz manouche, il faut déjà savoir jouer de son instrument au-delà du 60ème cours.

Comment fonctionne votre système d'abonnement ? A quel contenu a-t-on accès ?
L'abonnement tel qu'il est fait aujourd'hui donne accès au contenu d'un professeur, et coûte entre 9,90 et 19,90 euros par mois selon le contenu. Il n'y a pas de limite d'usage quand au contenu. Aujourd'hui, il doit y avoir 1600 cours sur une vingtaine de programmes, soit quelques 6000 vidéos. Cela commence à être significatif. On couvre la guitare acoustique, électrique, la basse, la batterie, un peu de technique DJ hip hop et un cours de MAO.

La MAO : de quoi s'agit-il ?
Ces cours s'adressent à tout ceux qui veulent faire du maquettage et de la prise de son à la maison. On couvre dans ces cours les logiciels majeurs avec un guide plutôt orienté vers les musiciens. Ce n'est pas un tutoriel rédigé par des informaticiens. Nous allons d'ailleurs rajouter du contenu sur cette partie.

p1040320
Paul Cesari (à gauche), un des deux fondateurs d'iMusic-School, en compagnie de Joon Switon, un des professeurs du site, lors du salon de la musique. © iMusic-School

Envisagez-vous de couvrir d'autres instruments ou d'autres domaines prochainement ?
Oui, on va sortir bientôt un cours d'harmonica et rentrer dans l'enregistrement pour des cours de piano. Cela devrait arriver chez nous fin janvier pour l'harmonica, courant février pour le piano. On aura d'abord des cours pour les débutants et peu à peu du contenu avancé. C'est l'un des grands points de développement chez nous d'ailleurs. Nous allons proposer des cours de piano classique mais aussi un peu de pop rock pour que les gens puissent se faire plaisir sur des morceaux qu'ils aiment.

Enfin, on envisage aussi de faire les cuivres, par exemple le saxo. En juin 2011, nous devrions avoir un cours sur tous les principaux instruments cités ici.

Votre contenu peut-il intéresser aussi des artistes amateurs ?
Oui, sur nos contenus avancés on peut travailler l'aspect artistique d'un morceau, sur des réglages ou sur des techniques particulières.

Est-il possible pour des élèves de rencontrer leur professeur ?
Oui, c'est quelque chose que nous avons fait à l'occasion du salon de la musique par exemple. On essaie de le faire plus souvent. Des élèves ont pu aller voir un enregistrement de Romane.

Quelles sont les autres nouveautés prévues sur votre site ?
On va essayer de rajouter du contenu sur la partie théorique, notamment les cours de solfège. On va mettre en place une base de données de playback pour que les élèves puissent s'exercer sur des morceaux. On a développé pour cela un outil dans l'interface, une sorte de table de mixage, qui permet à un élève d'enlever une piste sur un playback. Il peut alors s'exercer en jouant la partie enlevée et bénéficie ainsi d'un accompagnement.

On va travailler sur des cours bien spécifiques qui vous donneront les clés pour jouer un morceau de U2, en vous décortiquant les parties difficiles, les effets utilisés par le guitariste...

Votre offre est-elle accessible hors ligne, par exemple sous la forme de DVD ?
Non, ca sortirait de notre modèle. Par contre, nous faisons des cartes cadeaux qui incluent des packages de 3 mois par exemple. Nous allons les mettre en place dans les magasins de musique. A terme, l'objectif serait d'être dans les rayons des grandes surfaces culturelles comme la FNAC, Virgin, Cultura... D'autant qu'il y a des synergies avec les artistes sur les contenus.

Autour du même sujet