A vaincre sans péril... on s'amuse moins

pour faire ça, c'est facile... on reste appuyé sur la croix, plus une pression
Pour faire ça, c'est facile... On reste appuyé sur la croix, plus une pression sur le carré. © Ubisoft

Assassin's Creed 2, on l'a vu, s'est débarrassé d'une bonne partie de ses défauts. L'un d'eux, important, subsiste malheureusement : le jeu est trop facile. C'est certes un plaisir de gambader sur les toits de Venise, mais on aurait aimé que se soit plus compliqué que de simplement laisser un bouton appuyé. Le problème est qu'à force de ne pas agir, on se retrouve parfois avec l'impression d'être plus spectateur qu'acteur.

Il faut ajouter à cela des gardes parfois étrangement sourds et aveugles ou tout simplement franchement idiots. Le jeu manque de défis, on n'a pas assez peur pour le bel Ezio, un peu trop immortel.