Atout n°8 : ne pas être allergique aux chiffres

seuls 4 % des entrepreneurs se définissent principalement comme des
Seuls 4 % des entrepreneurs se définissent principalement comme des gestionnaires. © Konstantinos Kokkinis / Fotolia

La dimension "gestion" n'est celle qui passionnent le plus les créateurs d'entreprise interrogés. Pas question pour autant de négliger la comptabilité, la fiscalité ou le contrôle de gestion. "Il ne faut pas avoir le dégoût des chiffres, insiste Bruno Tesson. On peut réussir sans être un gestionnaire chevronné mais il faut s'inquiéter quand on n'est pas capable de donner un ordre de grandeur de son chiffre d'affaires du mois ou que l'on n'a pas d'idée sur l'état de sa trésorerie", témoigne l'expert.

"S'il ne devait rester qu'un conseil aux porteurs de projets, ce serait de se confronter à la réalité du métier, en côtoyant des patrons de PME, en partageant quelques unes de leurs journées", poursuit-il. Alors seulement vous pourrez vraiment savoir si le costume est fait pour vous.

  

Suggestions de contenus