Faciliter l'insertion des personnes en difficulté

l'employeur qui facilite l'accès à l'emploi d'une personne en difficulté
L'employeur qui facilite l'accès à l'emploi d'une personne en difficulté d'insertion bénéficie d'une aide de l'Etat. © Vuk Vukmirovic - Fotolia

"Le recruteur peut percevoir 4 000 à 8 000 euros pour le recrutement d'un chômeur selon la région", explique Carole Attal. 

Le Contrat Initiative Emploi

Ce contrat est conclu sous la forme d'un CDI ou d'un CDD renouvelable deux fois dans la limite de 24 mois avec une personne rencontrant des difficultés d'accès à l'emploi. Le montant de l'aide mensuelle varie selon les régions et peut atteindre au maximum 47 % du Smic horaire brut. "Les régions où le chômage est le plus élevé sont celles qui offrent le plus d'aides", constate Carole Attal.

Le Contrat d'Insertion-Revenu Minimum d'Activité

Pour l'embauche d'un bénéficiaire du RSA, du RMI ou encore de l'API (allocation parent isolé), l'employeur bénéficie d'une aide forfaitaire mensuelle égale au montant du RSA pour une personne isolée, soit 455 euros. Il doit conclure un CDD d'une durée de 20 heures minimum par semaine, pendant 18 mois au maximum, ou un contrat de travail temporaire pour une durée de 6 mois minimum ou un CDI.