Se toucher le menton

Non, il ne joue pas à "je te tiens par la barbichette" tout seul. © R.Salin / CCM Benchmark
Si un interlocuteur se gratte le menton, c'est qu'il s'est peut-être fait piquer par un insecte.
Mais, selon les comportementalistes, ce geste est avant tout lié au doute, à l'agacement, voire à l'énervement.
Face à un gratteur, soyez certain que quelque chose doit changer dans vos propos ou votre attitude…