Comment trouver la bonne vitesse de discours ?

La télé fourmille d’excellents orateurs. Prenez-en de la graine. © Andres Rodriguez - 123RF
L'orateur doit trouver la bonne vitesse : le ton doit être dynamique, mais pas trop rapide pour permettre aux autres de vous suivre. Un vrai travail d'équilibriste.
"D'expérience, je sais que quand les auditeurs commencent à piquer du nez, à regarder leur téléphone, c'est qu'il y'en un souci dans la vitesse d'élocution", s'amuse Philippe Magdelaine.
Mais comment trouver le bon rythme de croisière ? Selon lui il y'a plusieurs solutions : "Souvent nous gérons mal notre temps, d'où l'importance d'une répétition. Certaines personnes, notamment les plus jeunes parlent trop vite. Qu'elles s'enregistrent en train de lire une page d'un livre ou d'un discours, elles auront des surprises… Enfin, je conseille d'écouter les personnes qui parlent bien. La référence est pour moi l'académicien Alain Decaux qui s'est éteint il y'a quelques mois".