Le court-termisme affaiblit notre capacité de projection

attention à ne pas négliger l'impact au long cours d'une décision a priori
Attention à ne pas négliger l'impact au long cours d'une décision a priori bénéfique dans l'immédiat. © ag visuell / katemlk - Fotolia.com

Lorsqu'il s'agit de choisir un en-cas pour la semaine à venir, 74% des personnes optent pour un fruit. Mais lorsqu'il faut choisir un goûter pour l'après-midi même, 70% choisissent du chocolat, montre une étude américaine. Nous avons beaucoup de mal à nous projeter mentalement dans un futur lointain, expliquent les psychologues. Du coup, lorsque l'on doit prendre une décision, on se base prioritairement sur des bénéfices de court terme.

Ce qui explique pourquoi il est parfois si difficile de mener des réformes de structure. Le redressement économique d'un pays, par exemple, peut passer par des mesures de rigueur entraînant une récession temporaire, mais qui entraînera une croissance pérenne sur le long terme.