Prendre une suite d'événements pour une tendance

comme dit l'expression populaire , 'l'hirondelle de fait pas le printemps'.
Comme dit l'expression populaire , "l'hirondelle de fait pas le printemps". © ag visuell / katemlk - Fotolia.com

Ce biais aussi appelé "régression vers la moyenne" consiste à nous faire prendre pour des tendances ce qui n'est en réalité qu'une succession de variations aléatoires. L'exemple le plus typique est celui de la météo : trois hivers rigoureux de suites suffisent à nous faire douter du réchauffement climatique, un phénomène lissé sur des dizaines d'années. De même, une série de succès de films français au box-office peut amener à faire croire au renouveau durable du cinéma hexagonal.

Du coup, il est conseillé dans sa prise de décisions de se baser sur un échantillon ou un laps de temps le plus large possible. Ne vous fiez pas à une "super méthode" qui a marché pour trois cas précis mais qui génère un paquet d'erreurs dans d'autres domaines.