Ne pas se poser en accusateur

evitez de stigmatiser votre collaborateur si vous ne voulez pas le braquer.
Evitez de stigmatiser votre collaborateur si vous ne voulez pas le braquer. © laurent hamels / Fotolia

Au cours d'une confrontation, la plus grande erreur est de se présenter gonflé de reproches. L'autre se sent acculé et répond sur le même ton. Du coup, la situation se dégrade. "Lorsque l'on se pose en accusateur, on donne l'impression de remettre en question la valeur professionnelle de l'autre, résume Bénédicte Haubold. En plus, se contenter de critiquer votre interlocuteur lui donne l'impression que lui seul doit proposer des solutions." Au risque de se braquer.

Sans se montrer hypocrite, il faut aborder le problème de manière consensuelle. Vous pouvez essayer d'amener l'autre à aborder le sujet en lui posant des questions. Et s'il reste dans le déni ou n'ose pas aborder le sujet, faites part de votre sentiment et proposez des solutions pour améliorer ce qui peut l'être.