Les symptômes psychologiques

le burn out comprend une composante dépressive.
Le burn out comprend une composante dépressive. © TheSupe87 - Fotolia

La deuxième composante est d'ordre mental. L'énergie psychologique est épuisée, ce qui induit une perte d'énergie et de motivation, "même se lever représente un effort considérable", commente Patrick Légeron. Une apathie qui se décline à tous les niveaux :

 L'émoussement des émotions. Après avoir ressenti les émotions de façon excessive, la personne en burn out a l'impression de ne plus rien éprouver, d'être indifférente à tout ce qui l'entoure.
 Le sentiment d'être inutile, la dévalorisation de soi. C'est la composante dépressive du burn out.

 Un mal être qui fait tache d'huile pour gangrener tous les éléments de la vie et qui est accompagné d'une remise en question de sa famille et de sa vie sociale en générale.

 Un rapport à l'environnement très froid, une dépersonnalisation qui amène à se comporter "comme un robot".