Un comportement (trop) exemplaire

"Si je contacte votre ancien supérieur, que me dira-t-il de vous ?" © Kzenon - Fotolia.com

Avant d'embaucher un candidat, un recruteur cherchera à savoir quel sera son comportement au travail, une fois en poste. Pour le découvrir, il exigera des références, en particulier si le poste convoité implique un certain nombre de responsabilités. Une échappatoire consisterait à ne communiquer que les noms de collègues et supérieurs avec qui le courant passait, en évitant soigneusement de mentionner l'ex-patron qui ne vous portait pas dans son cœur.

Mais, attention, certains recruteurs vont plus loin. "En général, je demande au candidat : "Si j'appelle untel dans l'entreprise, que va-t-il me dire de vous ?" Souvent, il revient à la réalité", déclare Laurent Hürstel. Florian Mantione, lui, demande les noms de personnes avec qui le candidat a travaillé en-dehors de l'entreprise. "C'est un autre éclairage, dénué de toute affectivité", explique-t-il.