Analyser les raisons du départ

Pas de coup de tête. Avant de démarcher les recruteurs, prenez le temps de la réflexion. © pathdoc - Fotolia.com
Isabelle Perrieux est catégorique : "Le départ ne doit pas se faire sur un coup de tête. Tout doit être analysé car on va s'éloigner d'un cadre familier, de personnes que l'on connaît, d'un certain confort. Si c'est notre travail qui ne nous plaît pas, il est possible de changer et de rester en Ile de France. Sans préparation et analyse approfondie, il est difficile de convaincre un recruteur en province".
Cet avis n'est pas forcément partagé par Gérard Lombardi.
"Evidemment, pour trouver un travail qui nous plaît en province, il faut avoir un projet précis et réfléchi. Mais il n'est pas forcément nécessaire de réfléchir longtemps avant de se lancer. C'est en étant audacieux que l'on trouve les meilleures opportunités. Le coup de tête peut avoir du bon. Mais cela n'engage que moi", explique-il.