Une retraite complémentaire spécifique

Les cadres cotisent plus. Mais ils bénéficient d’une retraite plus élevée. © goodluz - 123RF
Un salarié non-cadre cotise (avec son employeur) auprès d'une caisse Arrco sur son salaire dans la limite de 3 fois le plafond de la sécurité sociale.
Les choses sont différentes pour le salarié qui bénéficie du statut cadre. Il cotise (avec son employeur) auprès d'une caisse de retraite Arrco sur la partie de son salaire inférieure au plafond de la sécurité sociale mais aussi auprès d'une caisse de retraite Agirc (la caisse de retraite complémentaire spécifique aux cadres) sur la partie de son salaire supérieure au plafond de la sécurité sociale dans la limite de 8 fois le plafond de la sécurité sociale.
Derrière ce montage se trouve un des principaux avantages du statut de cadre : la pension de retraite est plus élevée que les autres statuts. Mais qui dit retraite complémentaire dit aussi cotisation supplémentaire... "L'employeur peut aussi distribuer une surcomplémentaire appelée également retraite chapeau. Mais depuis la loi Fillon, elles ont tendance à diminuer", explique Maricaroline Sinet.