La clause de non-concurrence

Assurez-vous que votre silence soit récompensé d’un chèque conséquent. © ion Chiosea - 123RF
La clause de non-concurrence est une règle prévue au sein du contrat de travail ou de la convention collective par laquelle un salarié se voit imposer une obligation de ne pas concurrencer l'entreprise pour laquelle il travaille après son départ de celle-ci (que ce soit suite à une démission ou une rupture conventionnelle).
Très répandue chez les cadres dirigeants ou les salariés disposant de compétences rares et précieuses, elle apporte une sécurité à l'entreprise mais peut s'avérer une épine dans le pied pour le développement d'une carrière.
Raison pour laquelle Fabienne Bernard préconise de "faire lire cette clause à un avocat avant de la signer. Une clause de non-concurrence doit-être limitée géographiquement, dans le temps, et doit-être rémunérée. Il y a derrière un chèque à la clé", dit-elle. Des propos appuyés par Isabelle Galois-Faurie : "Une somme d'argent doit être versée pendant toute la période où va s'exercer la clause".