Influence ou manipulation ?

Attention à ne pas manipuler les autres. © konstantynov-123RF

Etre influent, n'est-ce pas aussi être manipulateur ? "Manipuler, c'est orienter la conduite de l'autre dans le sens que l'on veut, sans qu'il s'en rende compte", explique Gilles Noblet. Or, un influent devrait plutôt être un inspirateur qu'un manipulateur. Il doit être capable de s'intéresser aux valeurs de l'autre, à ses motivations personnelles et de l'accompagner, sans le trahir, dans son passage à l'action. Même si nous avons sans doute en nous les deux côtés, un pied dans l'ombre, l'autre dans la lumière."
Selon Emmanuel Fort, "Il faut aussi se poser la question de la finalité de l'influence. Si nous voulons être influent par ambition ou carriérisme, ce n'est pas très intéressant pour l'entreprise. En revanche, l'influence peut faciliter le management de projets et donc améliorer leur mise en œuvre. Elle est donc utile".