Si votre solution collaborative se résume à un "paper board", vous avez du souci à vous faire !

Si nous sommes tous d’accord pour dire que le travail collaboratif va au-delà de quatre murs et d’un « paper board », combien sommes-nous à animer nos réunions avec une approche réellement collaborative ? Avec des gains de productivité conséquents à la clé.

Améliorer la coopération, développer l’intelligence collective et gérer les connaissances au sein d’équipes réparties à travers le monde, maîtriser ses déplacements pour économiser du temps et de l’argent et réduire son empreinte carbone, ou encore intégrer les nouveaux modes de travail comme le « home office » … Autant de défis organisationnels à relever aujourd’hui pour les entreprises, quels que soient leurs tailles et leur secteur d’activité. Des défis qui font du travail collaboratif un nouvel eldorado de la productivité.
Or, dans notre monde de l’interconnecté, l’heure de la « révolution collaborative » a sonné. Une ère faite d’espaces de travail de nouvelle génération, où les équipes collaborent dans un environnement dynamique et interactif et où les ressources multimédia, via des outils intégrés et simples d’utilisation, sont à portée de main.
Un monde où tous les participants de la réunion peuvent visualiser les ressources affichées en temps réel, pendant qu’elles leur sont présentées,
en ouvrant simplement les documents, vidéos, sites internet ou fichiers multimédia sur un tableau numérique ou un écran interactif.
Un monde où les utilisateurs, en local ou à distance, interagissent facilement avec les contenus numériques
par une simple pression du doigt et les annotent en direct à l’encre numérique.
Un monde où tout le monde peut communiquer en visualisant et en travaillant simultanément sur les documents, pour ensuite les sauvegarder et les envoyer par mail avant même que l’animateur ait quitté la salle.
Ce monde et ces technologies, certaines entreprises les ont déjà adoptés, à l’instar de
BT (ex British Telecom), un des plus grands opérateurs de télécommunications mondiaux, qui utilise des solutions collaboratives au quotidien pour améliorer l’efficacité opérationnelle et environnementale de ses développements logiciels autour de la méthode Agile, associant plus de 700 salariés sur 3 continents et 10 pays.
Un gain de temps et d’argent également expérimenté par O2, opérateur de téléphonie anglais, qui a estimé à plus de 15 000 € par semaine l’économie apportée par les technologies collaboratives, en comparaison aux frais de déplacement auparavant engagés pour réunir les équipes.
Idem chez Computacenter, un leader européen des services informatiques, pour qui le temps de déplacement du Directeur Commercial, qui gère à distance une force de vente de près de 200 personnes, est passé de 17 semaines et plus de 60 000 kilomètres par an, à moins de 3 semaines et 10 000 kilomètres par an, grâce à l’utilisation de technologies collaboratives dans ses différents sites du Royaume-Uni.
Pour d’autres comme Audi, l’apport se situe plutôt dans l’efficacité des formations des équipes techniques sur le terrain, un enjeu majeur pour le constructeur automobile car gage de qualité. Grâce à la possibilité donnée aux participants d’interagir avec le formateur via le tableau numérique, l’implication est aujourd’hui plus grande, et la transmission de l’information et la gestion de la connaissance au sein même de l’entreprise facilitée.
Pour finir, et pour preuve que les technologies numériques interactives répondent aux besoins de tous types d’organisation, prenons l’exemple des sapeurs-pompiers d’Indre-et-Loire (Service Départemental d’Incendie et de Secours - SDIS 37), qui utilisent aujourd’hui des tableaux numériques interactifs pour optimiser le commandement des interventions d’urgence en temps réel, ou encore celui du FC Cologne, club de football allemand, à qui ces mêmes technologies permettent d’impliquer les joueurs dans la stratégie de jeu en amont du match, avec une approche moderne et interactive de l’entrainement.

Les exemples, en France et dans le monde, sont nombreux, et les opportunités pour les entreprises en termes d’usages infinies.
Entrons dans cette nouvelle ère du travail collaboratif !

Autour du même sujet