Loi d'attraction : passez commande de ce qui vous motive !

La littérature sur la loi d'attraction présente un écueil : celui de se focaliser sur l'attraction d'objets principalement matériels (des possessions), nous détournant ainsi de notre véritable nature, qui n'est pas d' "Avoir" toujours plus, mais d'"Etre" toujours davantage ce que nous sommes !

Comment utiliser la loi d'attraction de manière intelligente : au lieu de se focaliser sur des choses que l'on désire "avoir", se concentrer plutôt sur ce que l'on désire "être davantage".. qui aussitôt attire puissamment à nous les choses que l'on désire avoir !
Il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs : L'Etre attire l'Avoir, mais l'Avoir n'attire pas l'Etre.

Nous proposons ici un second degré de la pratique de la loi d'attraction:

Les pratiques classiques de la loi d'attraction sont très intéressantes pour passer d'un état de "perdant" qui rumine des pensées négatives (qui l'enfoncent toujours davantage dans une spirale négative), à un état intérieur plus positif et optimiste, lequel infailliblement, attire à soi de meilleures circonstances extérieures. 
Il existe ainsi des pratiques simples et puissantes, comme :
  •  Les affirmations positives,
  •  Le journal de gratitude,
  •  Le journal d’optimisation,
  •  Le processus de pivot,
  •  La méthode des segments,
  • Le livre des aspects positifs,
  • La marche appréciative.

Nous les recommandons vivement, mais comme pour toute chose sérieuse, leur efficacité dépendra beaucoup de l'état d'esprit dans lequel on est pour les pratiquer, qui en modifie les perspectives et les effets. Dans cet article, nous proposons une manière plus fine de comprendre et de mettre en œuvre ces bonnes pratiques, afin d'en augmenter la portée et l'impact positif.

Commencer par une focalisation facile

Au début, pour s'exercer, il est plus facile de démarrer avec une réorientation des pensées, focalisée sur des circonstances, ou des choses précises. Parce qu'étant concrètes, ces choses sont plus faciles à visualiser. Et puis il faut bien un support pour se concentrer. Et, en effet, quelque chose de bien défini est pratique pour fixer son attention. 

Dans le film "Le secret", par exemple, on voit un petit garçon qui attire à lui le petit vélo rouge de ses rêves, à force de le désirer, d'en découper des photos dans les catalogues, et de s'imaginer le soir avant de s'endormir en train de se déplacer avec son joli vélo, etc... Et le film (de fiction) montre comment le lendemain le Père Noël lui apporte justement ce vélo qu'il désirait tant ! Bon, c'est un film... Et américain de surcroît ! Apparemment, les grosses ficelles n'ont pas fait peur à ses réalisateurs... :-)
Mais c'est vrai que visualiser avec force un objet désiré est une pratique efficace, et qu'on peut être vraiment étonné de ses effets. Nous allons toutefois vous proposer d'aller au-delà de ce premier degré, pour tirer encore mieux profit de votre expérience d'attraction délibérée.

Les enseignements de la psychologie positive

La psychologie positive, nous apprend que le bonheur ne dépend pas des circonstances extérieures. Ainsi, certains parviennent à être malheureux dans un palais, tandis que d'autres réussissent à heureux en prison (même si, a priori, chacun préfère être heureux dans un palais plutôt que malheureux en prison...). 

Plus près de nous, il nous est arrivé à tous de :

  • nous sentir bien, alors que la situation n'était pourtant pas très favorable
  • et aussi de nous sentir mal, alors même que de l'extérieur on aurait pu croire que tout était réuni pour que nous soyons épanoui et satisfait...

C'est parce que le bien-être dépend de l'intérieur, plus que de l'extérieur ! Les circonstances extérieures ne sont donc pas les critères déterminants pour se sentir bien et être heureux (même s'ils y contribuent pour une part). Il est donc plus intéressant et plus efficace de se centrer sur son développement intérieur, plutôt que sur l'obtention d'objets et l'attraction d'évènements extérieurs (même si ces derniers sont en résonance systémique avec notre attitude interne.)

L’Être attire l'Avoir, mais l'Avoir n'attire pas l'Etre...

La loi d'attraction comporte un piège : à force de se focaliser sur des choses désirables pour les attirer, on finit par n'être polarisé que par les choses extérieures et matérielles, ce qui est réducteur par rapport à la plénitude de notre potentiel de vie et d'expérience. Dès lors, passés les premiers essais, couronnés du succès grâce à la "chance du débutant", plus on se concentre pour les attirer... plus finalement : on s'éloigne de sa véritable nature, et moins on parvient à les attirer... 

C'est peut-être la raison pour laquelle après avoir connu des succès rapides, des personnes déchantent, puis délaissent ces pratiques au prétexte qu'elles ne marchent plus. Peut-être serait-il préférable de persévérer, plutôt que d'abandonner trop vite. Mais ce qui est sûr c'est qu'en continuant à faire plus de la même chose qui ne marche pas, on obtient davantage du même résultat... insuffisant et insatisfaisant

Il faut donc changer quelques détails qui font une grande différence...

Cessez de vous préoccuper de ce que vous voulez "avoir" (des choses à posséder), mais concentrez vous sur ce que vous voulez "être"...

Au lieu de focaliser sur une chose précise, ou une situation factuelle, décrite en détails comme si vous y étiez (comme cela est recommandé par tous les bons manuels, qui ne risquent pas de se contredire, puisqu'ils se répètent les uns les autres), une alternative intéressante est de se concentrer sur ce qui motive votre désir, plutôt que sur le contenu de ce désir lui-même.
Quand le petit garçon du film déjà cité aura enfin son vélo rouge, sa joie sera ponctuellement intense, il jubilera de son cadeau quelques heures, jours, semaines...et puis la nouveauté étant passée, l'objet convoité sera banalisé et il passera à autre chose, un autre désir. Et c'est très bien ainsi ! Car, c'est comme ça, qu'il va apprendre à se définir et à densifier son être, tantôt grâce à des désirs réalisés et tantôt grâce à des frustrations, qui font également partie de l'expérience à vivre et à savoir "apprécier" !
Finalement, si on choisit de ne pas rester en enfance, il est intéressant de se rendre compte que le véritable objectif n'est pas de posséder ou non ce joli vélo rouge ! 

Et pourtant, il est très attirant... 

Et bien justement, faisons plus intensément encore l'expérience du désir en nous interrogeant : pourquoi est-il si attirant ? Sa couleur, sa forme, l'image qu'on aura de soi-même dès lors qu'on l'utilisera, les possibilité que son usage permettra ? 

Ce sont ce genre de questions qu'il faut se poser, pour trouver ce qui nous motive derrière l'objet du désir, dont le contenu n'est qu'un support pour prendre conscience de ce qui nous attire plus profondément.
Plutôt que de désirer très fort une chose, concentrez vous très fort sur la raison qui motive très fortement votre désir. Vous serez ainsi beaucoup plus aligné sur votre nature profonde, et attirerez plus certainement ce qui vous nourrira en profondeur. C'est en faisant levier à ce niveau là du désir, que vous mobiliserez les émotions les plus puissantes.

Comment savoir qui on est ?

C'est en devenant vraiment ce que vous êtes à l'intérieur, que vous attirerez à vous ce qui vous correspond le mieux à l'extérieur. C'est très bien, mais : qui voulez-vous être ? Pas toujours facile de répondre...  Et bien, il y a un moyen de le savoir, et c'est justement nos désirs qui nous l'indiquent. 

Je veux cette chose, parce que : elle me permettra ceci ou cela, avec elle, je pourrai éprouver telle ou telle sensation, qui me permettra de me sentir comme ceci ou comme cela, et d'être ceci ou cela.
Soyez un tout petit peu persévérant dans cette maïeutique et vous découvrirez non seulement des perles sur vous-mêmes, mais aussi les moyens de devenir la personne que vous rêvez d'être.

Et si vous en rêviez, parce que justement : c'est précisément ce que vous êtes appelés à devenir ?  Ce ne serait plus alors seulement un rêve", mais plutôt une sorte de "nostalgie", ou d'impatience... une promesse ?

Autour du même sujet