Au centre de La Croisée des Talents, trois épreuves pour apprendre à mener un projet au sein d'une équipe

La matinée de la deuxième journée de compétition s'annonce bien remplie : en effet, trois épreuves se dérouleront en parallèle dans le Casino Barrière ou à l'Hôtel Royal.

Une fois les résultats de la négociation annoncés, les candidats sont alors répartis en trois groupes en fonction de leur classement et de leur préférence entre la gestion de projet, le recrutement de talent et la campagne de communication. Ces trois épreuves se déroulent sur le même modèle. Répartis en groupe de 8, les étudiants ont une heure pour élaborer le meilleur projet possible. A la fin de cette période de préparation, les groupes sont recomposés et chacun devient alors ambassadeur de son projet et doit le défendre devant les sept nouveaux candidats à sa table, ensemble, ils ont à nouveau une heure pour mettre en place un projet plus élaboré et complet en confrontant les idées et projets de chacun. Pendant tout le long des épreuves, des coachs observent et donnent des conseils: ce sont eux qui choisissent les 10 meilleurs candidats de l’épreuve pour un "speed facing" : ceux-ci devront défendre leur projet devant un professionnel de l’entreprise partenaire et répondre à des questions flash et déstabilisantes en quelques mots. Seuls les 4 meilleurs de la gestion de projet, les 3 meilleurs du recrutement de talents et les 2 meilleurs de la campagne de communication ainsi que le gagnant de la négociation auront la chance de monter sur la scène du théâtre du Casino Lucien Barrière afin de disputer la demi-finale.

L’épreuve de gestion de projet réunit 160 candidats. Ils sont amenés à réfléchir sur une problématique et élaborer un plan marketing comprenant des mesures précises et concrètes. C’est une réelle étude de cas. En 2012, les candidats participant à cette épreuve avaient planché sur la stratégie à adopter pour attirer et fidéliser les jeunes actifs.

En parallèle se déroule l’épreuve de recrutement de talent. Les 120 candidats sont amenés à réfléchir à une problématique tournée vers les ressources humaines : ils doivent inventer et développer une campagne de recrutement originale.

Sponsorisée par Saint-Gobain, la campagne de communication, nouvelle épreuve de l’édition 2013, se déroulera également le samedi matin. 80 candidats devront proposer un plan de communication.

Trois exercices qui révèlent les talents des étudiants

Dans ces exercices, ce sont les capacités à faciliter la prise de décision et le consensus à l’intérieur d’un groupe mais aussi la créativité et le leadership des étudiants qui seront évalués. C’est également l’occasion pour eux d’exposer leurs idées et de les défendre. Les étudiants sont souvent marqués par ces épreuves : pour Guillaume Roques, gagnant de l’édition 2011, l’épreuve de Gestion de Projet "était sans doute la plus révélatrice du challenge". Ces épreuves sont d’autant plus intéressantes qu’elles demandent de savoir "s'imposer sans écraser, mener et organiser le débat, donner sa place à chacun, distribuer les rôles, synthétiser, et cela dès les premières secondes, avant que quelqu'un d'autre ne le fasse pour vous."

Les coachs présents sont, eux, souvent impressionnés par les étudiants : bien que la discussion soit parfois rude, de nombreux échanges riches ont lieu entre les étudiants, ravis de partager leurs idées. Agréablement surpris, l’un des coachs se disait même "frappé par l’intelligence des interlocuteurs : les idées fusent mais ils s’écoutent parler les uns les autres".

Autour du même sujet