Le pouvoir de la communication transparente

Comment mieux interagir avec vos employés quand l'entreprise bat de l'aile ? Meg Whitman, PDG de HP, dévoile les procédés employés par la direction dans le cadre de la restructuration de l'entreprise.

Suivre l'auteur sur LinkedIn  

Dans l’une de mes premières publications, j’ai défini un certain nombre de principes de leadership qui sont essentiels à la bonne restructuration d’une entreprise. Dans le cadre de mon partage d’idées et de mises à jour concernant la restructuration de HP, l’un des sujets que je souhaite tout particulièrement approfondir est l’importance de pratiquer une communication ouverte et transparente.
Une piètre communication ne nuit pas seulement à la collaboration et à l’exécution des tâches au sein de l’entreprise, mais elle s’exprime aussi invariablement à l’extérieur de la société, à travers les ventes, le service client ou la relation de l’organisation avec ses partenaires.
Améliorer notre façon de communiquer et de travailler ensemble dans l’entreprise a été l’une de mes priorités depuis le jour de mon arrivée chez HP. Les idées qui vont suivre correspondent à quelques-uns des changements auxquels nous avons aspiré pour toute l’entreprise. Elles peuvent s’appliquer à n’importe quelle entreprise en activité.

Sachez commencer petit

Lorsque je suis arrivée chez HP, je me suis retrouvée face à une entreprise divisée en silos.
Ces divisions cloisonnaient les salariés en fonction des caractéristiques géographiques et des différentes branches, mais elles constituaient souvent une séparation très marquée entre la direction et les employés.
Rien ne symbolisait davantage cette séparation que les bureaux des postes exécutifs et ce que j’appelais la « barrière commando », une clôture imposante en barbelés qui entourait le parking réservé à la direction. Les bureaux fermés et cette barrière au style militaire représentait très justement à quel point HP s’était écartée de la culture insufflée par les fondateurs de l’entreprise.
L’une de mes premières actions a été de détruire la clôture et d’installer tous les postes exécutifs dans des bureaux à cloisons. Nous rentrons maintenant tous par la même porte que les employés.
Cela constituait un premier symbole de la culture que nous souhaitions bâtir. Et dans des organisations aussi grandes que la nôtre, le symbolisme joue un rôle très important. Ce que vous exprimez à travers vos actions, des choses qui sont visibles par 320 000 personnes, font véritablement la différence.

Communiquez le problème, mais concentrez-vous sur les solutions

Alors que notre plan de restructuration de HP progresse à grands pas, on ne peut nier que l’entreprise refait surface après plusieurs années éprouvantes. Depuis que j’ai rejoint HP, nous avons mis un point d’honneur à aborder ce sujet de manière franche et directe avec nos clients, nos employés, nos investisseurs et nos partenaires. Cela implique de diagnostiquer les problèmes, mais plus particulièrement, de prévoir clairement la manière dont nous allons arranger les choses.
Un exemple récent : la Global Partner Conference de HP. Avec plus de 100 000 partenaires dans le monde entier, notre réseau est essentiel au succès de l’entreprise. Afin de réaffirmer notre engagement envers nos partenaires après une période d’incertitude, nous avons été sincères et avons reconnu qu’ils avaient dû faire face à de nombreux défis.
Mais nous nous sommes surtout concentrés sur ce que nos partenaires avaient envie d’entendre, à savoir des projets concrets visant à assurer notre succès mutuel à l’avenir.

Responsabilisez votre personnel

Vous pouvez améliorer l’infrastructure de votre entreprise et initier de multiples projets en provenance de la direction, mais vous ne ferez pas de progrès à moins de gagner le cœur et l’esprit de vos employés. Il est capital que ceux-ci s’identifient au projet et qu’on leur donne les moyens de provoquer le changement sur le terrain.
Chez HP, nous cherchons à impliquer et responsabiliser au maximum notre personnel dans le monde entier. Par exemple, en février dernier, pour la première fois, nous avons organisé une rencontre en personne entre tous les vices présidents et country managers de l’entreprise (1 100 personnes au total). Nous avons insisté sur leurs rôles de leaders, notre stratégie et les initiatives clé à appliquer dans l’ensemble de l’entreprise. Nous avons créé un environnement où il était possible de parler de questions épineuses et de collaborer afin de trouver des solutions pour les résoudre.
Il est essentiel de ne pas reculer devant les questions difficiles et de favoriser la communication à tous les niveaux de l’entreprise pour faire en sorte d’appliquer notre stratégie et de fonctionner comme une entreprise unie.

Une transparence cohérente

De nos jours, si une entreprise veut réussir, elle s’assurer que toutes les parties prenantes de l’organisation – employés, clients, investisseurs – perçoivent très clairement la stratégie et les résultats de l’entreprise, qu’ils soient bons ou mauvais.
Dans cette optique, nous avons recours à une approche plus proactive que ce qui a été fait par le passé chez HP en termes de communication externe. Cela inclut une nouvelle plateforme en ligne, HP Next, que nous avons lancée très récemment en tant que page d’accueil  pour toutes les mises à jour concernant la restructuration de HP. Nous utilisons d’ores et déjà ce site pour communiquer d’importantes mises à jour concernant l’entreprise, comme par exemple le futur directeur de notre conseil d’administration.
Tous les changements cités ci-dessus peuvent aider une entreprise à renforcer sa culture et ses relations avec toutes les parties prenantes, mais mon conseil aux autres dirigeants d’entreprise est le suivant : l’amélioration de la communication, tout bien considérée, dépend de l’implication et du respect des engagements de la part des employés à tous les niveaux de l’entreprise. C’est ce que j’essaye de renforcer chaque jour au sein de mon équipe. Je leur demande de se promener dans les bureaux et de rendre visite à leurs employés.
Allez directement parler à vos équipes plutôt que de leur envoyer des e-mails. Si vous montrez aux gens que vous êtes conscient des défis, des problèmes et que vous vous en occupez activement, cela fera la différence. Au bout du compte, améliorer la communication au sein de l’entreprise est un processus continu qui dépend de l’action individuelle de chacun : de nouveaux outils et initiatives ne vous mèneront pas bien loin.


Traduction par Joséphine Dennery, JDN.
Cette chronique traduite par le JDN a été publiée via le programme Influencers de LinkedIn, où s'expriment près de 300 leaders d'opinion. Retrouvez la version originale en anglais ici.

Autour du même sujet