Prise de parole en public : réussir son Hook !

Réussir son accroche, lors d’une prise de parole en public, ça se travaille. Cela passe par une préparation rigoureuse, qui inclut une bonne connaissance de sa cible et des techniques de communication.

Dans le cadre de cette préparation, l’accent est mis sur « la première impression » que l’on donne, d’où l’importance des premiers mots, des premiers gestes et…des premiers silences.
Bien préparer son discours, avec un message fort et synthétique, le faire vivre avec des gestes et des silences adéquats, sont des éléments indispensables pour bâtir un solide « pont de communication ».
Les Anglo-saxons parlent d’Ice-breaking & Hook
La première impression est cruciale dans toute communication interpersonnelle. 
L’auditoire juge l’orateur avant même que ce dernier ne soit présenté à la salle, ou qu’il ne prenne la parole, ne serait-ce que parce que son nom aura été « googlisé » en amont de sa prestation.
Chaque membre du public se demande, consciemment ou non : l’orateur est-il intéressant ? Mérite-t-il toute mon attention ? N’ai-je pas une info plus urgente ou plus stimulante à consulter sur mon smartphone ? C’est dire que la posture, les premiers mots, le langage non verbal, sont des éléments décisifs pour accrocher immédiatement et ne plus lâcher l’attention du public.
Quand l’orateur est invité à prendre la parole, surtout lorsqu’il n’est pas connu de l’auditoire, les premières minutes sont clefs. L'orateur ne doit pas se focaliser sur lui-même, mais se concentrer sur l’effet qu’il produit sur les autres afin d’entrer en interaction positive avec l’audience. Il doit savoir bâtir, et constamment renforcer, son « pont de communication ».

Nos 3 conseils pour réussir votre Hook

1/ Préparez autant la forme que le fond

Avant toute chose, il est important de prendre le temps de bien se préparer. Se préparer sur le plan psychologique (prendre conscience de ses émotions et savoir les contrôler), préparer le contenu (qui devra être à la fois : clair, concis et stimulant), s’assurer que tout fonctionne correctement et prévoir un plan de secours en cas de problème technique dans la diffusion de ses supports visuels.
L’accroche doit être apprise par cœur et répétée au moins 10 fois devant une glace, afin qu’elle soit parfaitement  incarnée le jour J.

2/  Soignez votre image

L’apparence conditionne fortement le jugement d’autrui. Il s’agit donc d’apprendre à valoriser l’image professionnelle projetée, dans le respect de sa personnalité et de celle de son entreprise.
Cette démarche de congruence entre message construit et message projeté favorise la confiance en soi et booste la communication interpersonnelle. Il s’agit de rester unique tout en étant Corporate.

3/Adoptez la posture qui correspond à votre discours

Dans toute prise de parole en public, il est plus que nécessaire d’adopter la posture qui correspond le mieux à votre message et de bien occuper l’espace. Par exemple : si la parole vous est donnée pour présenter un nouveau projet, dirigez-vous vers le centre de la scène d’un pas ferme et posé, rapprochez-vous du public, ayez un regard confiant et circulaire sur l’ensemble de l’assistance, souriez avec des gestes ouverts et chaleureux (vecteurs de conviction et de sympathie) et ajustez l’utilisation de votre voix au discours et à la configuration du lieu.
Il faut aider les autres à s’habituer à vous et à se reconnaître en vous. Faites naître chez l’auditeur le sentiment que vous vous adressez vraiment à lui, que vous parlez avec lui. Le public est d’autant plus attentif lorsqu’il  se sent  concerné par ce qui est dit et qu’il vit le discours !

Autour du même sujet