Les MOOCs : une solution à moindre coût et à forte création de valeur pour l’entreprise !

Du MOOC au COOC (Corporate Open On line Courses). L’un des megatrends des MOOCs (Massive Open Online Courses) est leur utilisation en blended dans les plans de formation professionnelle en entreprise et leur mise en place dans les programmes d’universités d’entreprises.

Alors que les MOOCs sont devenus de plus en plus populaires depuis deux ans dans les milieux universitaires, les entreprises se rendent compte aujourd’hui de l'incroyable potentiel de ce nouveau type d'apprentissage en ligne.
Grâce aux MOOCs, les meilleurs cours dispensés par les meilleures universités dans le monde sont aujourd’hui à portée de clavier dans l’entreprise. Cette nouvelle méthode de formation illustre parfaitement les principes de base du Web 2.0 - partage, interaction et collaboration - et génère une nouvelle pratique d'apprentissage « peer-to-peer » dont les DRH commencent à comprendre la double valeur. Alors que leurs collaborateurs acquièrent des compétences professionnelles-clés auprès d’enseignants reconnus, l'expérience vécue à travers cet enseignement en ligne permet de promouvoir le talent collectif, la collaboration et le partage d’expériences, facteurs essentiels de réussite pour l’entreprise.
L'apprentissage en ligne n'est pas une pratique nouvelle en entreprise ; or le MOOC qui est la troisième version de l'éducation en ligne sur Internet, après le modèle de téléchargement des notes de cours et l'enseignement par vidéos en ligne, s’est imposé grâce au développement des technologies numériques, au nombre croissant d’internautes, et donc de potentiels utilisateurs. En libre accès et sans aucune limite quant aux nombres de participants, un MOOC délivre aussi bien des cours d’universités prestigieuses que d‘écoles d’application. Une partie importante de l'apprentissage se fait par l’intermédiaire de conférences en vidéo, de références documentaires postées en ligne, et de contributions des participants (sous la forme de wiki notamment). Mais c’est surtout grâce aux forums de discussion ouverts en permanence pendant toute la durée du cours, que cet outil d’apprentissage crée de la valeur, en permettant d’interagir avec une communauté à grande échelle, grâce à la liste de diffusion publique et des thématiques de discussion ciblées.
Du fait notamment de sa flexibilité et du travail collaboratif qu’il engendre, le MOOC est devenu un outil 2.0 de formation très apprécié des internautes et de la génération Y. Il permet aux apprenants de travailler à leur propre rythme dans pratiquement n'importe quel contexte grâce à des horaires libres d’accès à la plateforme, sur de nombreux supports (ordinateur, tablette, mobile). Ce n’est pas seulement une nouvelle technologie à la mode; c’est aussi une nouvelle source de contenus, tant l’échange entre les apprenants vient compléter et actualiser les connaissances en continue durant toute la formation. Grâce à l’utilisation intégrée d’outils de communication du web social, les nouvelles plateformes de MOOCs favorisent en effet la transmission et le partage de connaissances, et cela augure de profonds changements dans le management de la formation professionnelle.
Car dans un monde hyper-connecté et sans fil, l'apprentissage peut se faire partout et à tout moment, y compris en Chine où malgré des connections à Internet très encadrées, le MOOC est en passe de devenir une alternative aux voies éducatives traditionnelles.
Une offre d’acquisition de connaissance en continue accessible à tous et à tout moment pour une r(é)volution de la formation en entreprise ?  Qu’elle soit obligatoire, règlementée, ou nécessaire, la formation est devenue indispensable tout au long de son parcours professionnel. Et c’est ce que permettent les plateformes de MOOCs aujourd’hui grâce à leur accès libre et gratuit, avec néanmoins un prérequis : trouver le bon programme. Or les fournisseurs de MOOCs s’adaptent chaque jour un peu plus au monde de l'entreprise en augmentant leur offre de cours d’application (voir la plateforme www.soundviewpro.com, et aussi les cours d’écoles de management et du CNAM sur FUN – www.france-universite-numerique.fr).
Quand l’entreprise est installée sur plusieurs sites, voire dans plusieurs pays, elle va souvent préférer au campus physique, le campus virtuel en ligne. Si elle dispose aujourd’hui de plusieurs options pour développer les compétences de ses collaborateurs, les accès en ligne et à distance permettent alors facilement et à moindre coût de participer à des enseignements, qui ne durent en moyenne que quelques semaines, mais qui transmettent des connaissances expertes, ciblées et actualisées.

S’il est difficile aujourd’hui de savoir exactement combien d'entreprises utilisent ou envisagent d'utiliser des MOOCs dans leurs universités d'entreprise ou dans leur plan de formation, à ce stade il existe au moins trois défis à relever pour favoriser leur adoption :
1) à cause d'un manque de connaissances sur leur fonctionnement, certains chefs d'entreprise, pas assez familiers des pratiques du web social, se méfient de cette méthode, même si la tendance est en train d’évoluer du fait notamment de la pénurie de compétences spécifiques - ce qui rend les entreprises de plus en plus disposées à expérimenter des méthodes prometteuses pour former leurs collaborateurs rapidement et efficacement -.
2) le petit nombre de plateformes dédiées aujourd’hui qui limite de fait l’offre d’enseignement. Jusqu'à récemment, les entreprises n'avaient pas d’autres choix que Coursera et EdX, les deux plus importants fournisseurs de MOOCs installés aux USA, qui délivrent principalement des programmes d’institutions académiques prestigieuses comme le MIT, Columbia ou Stanford. Or aujourd'hui, de nouvelles plateformes sont disponibles et offrent des cours dans plusieurs langues (voir notre chronique dans le JDN sur le sujet), et des partenariats technologiques se créent chaque jour pour élargir l’offre. A noter qu’en Novembre 2013, Tenaris, groupe multinational de Traitement de l’acier s’est associé à l’une de ces plateformes pour développer l’offre de formation de ses 27 000 employés dans le monde.
3) le suivi et l’évaluation de l'apprenant; apprendre à travers un MOOC peut prendre différentes formes, de la lecture de vidéos ou de ressources partagées, aux diverses interactions sur les médias sociaux traditionnels. Le Big Data commence tout juste à être incorporé dans les programmes de MOOCs, par le biais notamment d’outils intelligents - comme Tin Can (Experience API) - qui vont permettre aux entreprises de suivre l'ensemble des activités d'apprentissage de leurs collaborateurs. Des tests sous forme de quizz, des travaux partagés et le suivi de la progression dans le cours, permettent aujourd’hui d’évaluer l’acquisition des connaissances.
Les avantages qu’apportent les MOOCs aux entreprises sont indéniables car ce type d’apprentissage génère un travail collaboratif à grande échelle. Par ailleurs, grâce à un accès OnDemand de ces nouvelles ressources d’apprentissage, les MOOCs peuvent venir s’intégrer dans le temps et sur le lieu de travail. Aujourd’hui les universités d’entreprises ont la possibilité développer leurs propres MOOCs pour des besoins spécifiques (un métier par exemple ou une filière), tout en continuant à utiliser ceux déjà en ligne en les intégrant dans leurs programmes pour des formations plus généralitess. Engendrant moins de frais et une vraie souplesse d’utilisation, les plateformes de MOOCs font la promotion de leurs systèmes flexibles d'apprentissage et s’attachent à adapter leur offre aux besoins des entreprises. Ainsi Orange a commercialisé récemment Solerni, une solution de MOOC Corporate que le groupe de télécommunications entend proposer largement aux entreprises.

Pour de nombreuses entreprises, le MOOC apparaît alors comme une solution de formation à moindre coût, à intégrer dans le plan de formation de leurs collaborateurs et/ou au sein des programmes de leur université ; car tout ce dont a besoin l’apprenant est un ordinateur/tablette/smartphone, une connexion à Internet, le désir d'apprendre et du temps à y consacrer. Tout le monde est gagnant ! L’entreprise en autorisant l’accès à ces plateformes, à ses collaborateurs, depuis leur lieu de travail, peut ainsi participer à la création de motivation supplémentaire ; et les apprenants dans l’entreprise qui peuvent fixer leurs objectifs de formation, ce qui participe à terme à développer leur productivité.

Quel est alors le véritable impact des MOOCs sur les modèles de formation professionnelle ?

 Ouverture, complémentarité, collaboration en ligne, voilà ce que génère cet outil de formation. Mais il peut aussi permettre à terme aux entreprises de devenir des partenaires essentiels de la recherche, grâce à la collaboration entre les apprenants, l’actualisation des connaissances en continue, et la création d’un knowledge management en temps réel. Si avant de se lancer dans l’aventure, on peut encore se poser la question de la certification, à noter que les MOOCs proposent souvent une attestation de suivi et de progression.
Les MOOCs sont donc en passe de devenir de puissants outils pour la formation en entreprise, au service des universités d'entreprise et de la formation professionnelle, en promouvant une nouvelle méthode d'apprentissage qui sollicite en permanence les apprenants par le biais de discussions en ligne, de tchats en direct avec les enseignants, de débats autour d’études de cas et d’expériences partagées.
Alors ces nouvelles plateformes d'apprentissage en ligne, une chance pour l’entreprise ? Certainement, car elles ne sont pas seulement en train de changer l’accès à la formation ; elles sont aussi en passe de devenir des forums d’apprenants à l’échelle mondiale, qui communiquent librement entre eux sur leurs retours d’expériences et leurs pratiques professionnelles multiculturelles !

Autour du même sujet