Avoir des compétences en relations humaines : une priorité pour les managers en formation

Aujourd'hui les entreprises souffrent d'incompréhensions humaines. Le manager ne pilote plus l'aspect technique en priorité mais aussi et surtout l'aspect humain. L'Homme est au centre des organisations avec des nouveaux comportements à gérer dans ses équipes.

L'entreprise vit aujourd'hui une véritable "crise humaine". La crise n'est pas uniquement organisationnelle. L'Homme au centre des organisations est un capital humain qu'il faut entretenir et fidéliser. Dommage que certains dirigeants n'en soient encore pas conscients. Triste constat que de voir encore en 2014 des arrêts de travail pour harcèlement ou violence au travail, des burnout à répétition ou des démissions brutales.Dommage aussi que certaines grandes écoles de commerce et de management ne mettent plus en priorité, ni au centre des cursus de formation : le développement personnel ou la communication.La finance, le business ou le marketing remplacent progressivement la connaissance de soi et sa communication avec autrui. Dommage !(Attention : A 23 ans, est-on prêt à comprendre l'humain et à se découvrir ? La maturité d'un étudiant est-elle là pour lui faire comprendre le développement personnel avec une remise en question ? Une autre question à se poser... ). Ces matières permettent de se confronter avec les autres et à identifier ses points de progrès. Comprendre mon style relationnel peut aussi me permettre d'éviter mes premières erreurs dans une équipe de travail.Attention aux risques aussi de ces nouvelles approches du type "mindful managers" (Etat de pleine conscience). La maturité, l'âge et l'expérience seront essentiels pour comprendre le contenu de ces formations. A ne pas mettre entre toutes les mains, surtout dans les écoles. Cursus - à la mode - mais pas vraiment compris par des jeunes étudiants encore loin du monde de l'entreprise.Les formations professionnelles centrées sur la communication interpersonnelle ou le développement personnel n'ont pas vraiment la cote en ce moment. Pourquoi ? Est-ce une réaction française ? Quelle en est la raison ? Une vraie question qui reste sans réelles réponses....Je suis consultant en développement professionnel et relationnel pour les entreprises depuis vingt ans. Je certifie que le travail sur l'Humain aujourd'hui reste encore très minime.  C'est un véritable chantier à explorer. En France, nous sommes au départ. 2014 : les responsables de formation ne proposent pas vraiment des formations en communication à leurs salariés. Les organismes qui financent les formations (OPCA) vont en 2015 réduire encore plus ce type de formation. La seule raison : le développement personnel n'est pas la priorité dans les entreprises en ce moment. Ces formations ne sont pas considérées comme le vecteur clés du développement des organisations.Pourquoi ce frein à la connaissance de soi, à la compréhension des relations humaines et au refus d'apprendre à mieux communiquer en France ? Est-ce culturel ou juste le manque de volonté pour changer (ou se changer ?!). La remise en question sur le plan humain reste un acte courageux et difficile pour certaines personnes. Comprendre les humains dans son système, n'est-il pas un gage de réussite pour un jeune manager ? Ou un dirigeant confirmé ?La formation va évoluer en 2015 , mais personne ne sait encore comment. Les nouveaux outils de formation, type E-Learning ou blended learning (Mix de l'apprentissage à distance et du présentiel), les MOOCS  etc .... vont-ils être un facteur de développement pour les  formations en relations humaines ?  Le doute subsiste ! ATTENTION : Ne pas tout mélanger. Le comportement humain et le développement personnel ne s'apprennent pas à distance !Les formations en "communication interpersonnelle" (attention à ce que l'on y comprend aussi dans ce titre) et en "gestion de la relation humaine" dans les entreprises ne s'étudient pas derrière un écran d'ordinateur par soucis d'économie ou autres excuses pédagogiques. Le risque est hélas bien réel dans les années qui viennent. La mutation du mode d'apprentissage est en marche. Ne pas oublier que la formation a le mérite d'exister avec le rapport humain en présentiel. Le travail en communication ou en développement personnel se réalise sur le terrain, en exercice individuel et surtout collectif. Vivre ensemble les expériences "en direct" facilite le développement individuel. C'est le grand avantage des formations en communication interpersonnelle.C'est pour cela que la formation en relations humaines a aussi le mérite de se réaliser en salle avec une interface humaine. La priorité des budgets de formation et les impératifs de financement du système de formation ne vont-ils pas être un frein à partir de 2015 pour ces formations en entreprises ? Pour des raisons d'économie, donner la priorité aux formations dites "techniques" plutôt qu'aux formations "humaines" ne va t-il pas provoquer l'extinction progressive de l'approche humaine en formation pour les entreprises ou les écoles de management ? Au moment même ou l'entreprise a le plus besoin de savoir faire travailler ensemble les équipes pour une performance encore plus forte !Notre métier est en danger. Beaucoup de consultants en développement personnel ou relations humaines ont vu leur volume de formation divisé par deux ou même supprimé des plans de formation au détriment des formations financières, comptables et juridiques... Le monde de l'entreprise est une jungle dans laquelle il faut savoir survivre et durer. Le milieu de la formation est identique. Un secteur précaire et surtout très aléatoire. Si je n'apprivoise pas "l'autre" dans son système, je suis aussitôt en danger. (Il nous suffit de voir l'actualité au quotidien avec des témoignages de salariés en souffrance, pour comprendre que certains dirigeants n'ont jamais appris à communiquer.)

L' Homme dans notre société est handicapé "côté émotion". Il n'a pas vraiment appris à communiquer. La facilité reste encore l'agressivité. L'éducation de chacun n'impose pas le même cadre ni les mêmes règles en terme de respect ou d'humanité.

Mon métier de consultant que je représente, se doit d'apporter des "pistes de solutions" adaptées à chaque contexte, à chaque système et surtout à chaque individu. C'est aussi de savoir exprimer et faire exprimer ses émotions, comprendre le fonctionnement de l'autre pour mieux interagir dans la relation.

Espérons que l'avenir de la formation professionnelle spécialisée en communication interpersonnelle ou relations humaines continue de garder de beaux jours devant elle. 

L'humain va encore se modifier, la formation doit être là pour accompagner ses mutations en entreprise. La formation en développement personnel doit se tenir prête à réagir pour aider et accompagner les dirigeants de demain dans leur tâche managériale complexe.

La communication et la relation humaine doivent continuer d'exister dans les PLANS de FORMATION.

C'est aussi l'avenir de notre métier qui est en JEU.

Notre métier de consultant est vraiment sur la sellette. 

Juridique / Financement