Des dettes pour financer l'investissement et l'exploitation

Tout chef d'entreprise doit souvent passer par la case banquier. © Bruno Bernier / Fotolia

Ces emprunts auprès de tiers sont généralement classés en deux catégories. Les dettes à long terme sont essentiellement constituées des prêts établis auprès des banques et doivent permettre de financer d'éventuels investissements. Cet élément est déterminant dans le calcul du taux d'endettement (emprunts et découvert bancaire par rapport aux ressources propres). SI ce taux est supérieur à 1, il inscrit l'entreprise dans une situation de surendettement et lui ferme donc la porte à tout nouvel emprunt.

De leur côté, les dettes à court terme comprennent majoritairement les dettes fournisseurs et les dettes fiscales et sociales (Etat, organismes sociaux et salariés). Ces dettes d'exploitations vont conditionner le besoin en fonds de roulement de l'entreprise.