Ne pas se reposer sur ses lauriers

n'hésitez pas à l'occasion à retravailler vos cours.
N'hésitez pas à l'occasion à retravailler vos cours. © Jupiterimages / Thinkstock

Une fois le stress des premières interventions passé, les formateurs se contentent parfois, par facilité, de garder les mêmes modes de présentations, les mêmes exercices, les mêmes plans... La tentation est grande de se reposer sur ses lauriers et de s'enfermer dans un train-train, en reproduisant les mêmes schémas à l'identique. Pourtant, "il est important de faire des points réguliers sur ses compétences et sur les cours que l'on donne", avance Alain Labruffe.

Vous devez vous nourrir du feedback des élèves pour améliorer sans cesse votre cours. Ce qui a marché il y a un an n'est peut être plus efficace, sans compter qu'un nouveau groupe peut avoir des attentes différentes. Un cours qui n'évolue pas est condamné à l'avance. Intéressez-vous donc à l'actualité de votre profession, aux dernières tendances qui pourraient donner matière à enseignement